Une porte d’entrée

Et en même temps voilà, c’est passé par le corps

c’est passé par le corps parce que c’était aussi, je le vois dans la pratique, c’est aussi ma porte d’entrée et de relation à l’autre et de présence au monde et aussi parce que peut-être, c’était beaucoup plus difficile pour moi le support de la parole