Une génétique en mouvement

Apparemment les enfants adoptifs

ils peuvent développer les maladies de leurs parents. C’est à dire que ce qui s’enregistre dans le corps, c’est énormément relié à ce qu’on entend et ce qu’on voit et ce qu’on croit.