Un décalage corps malade corps médical

Ce sont les voix de passage qui me passionnent

Et je parlais à mon Kiné tout à l’heure parce que j’ai été en colère. C’est à dire que je suis arrivée, c’était une chance pour lui parce que je me suis dit je lui donne une seconde chance quand même mais s’il me dit encore de relâcher mes mains à un moment donné où j’ai pas dans le cerveau le temps de relâcher      soit je vais m’énerver vraiment ou je vais partir et là je pense que je suis devenue toute rouge