S’éveiller à “l’aller vers”

Parfois le corps est tellement opprimé c’est comme si il ne pouvait pas s’exprimer et parfois il faut un accident quelque chose de très grave pour que ça commence à s’exprimer.

Par exemple avec les soins que je fais parfois ce qui arrive c’est qu’il y a des gens qui ont une sensibilité et une conscience de leur corps qui est très vague mais vraiment très très vague et que ça se développe en faisant des soins