Le vent la peau

Et justement peut-être laisser une vrai place

à la sexualité et pas une place comme elle prend là, où elle est à la fois tout le temps omniprésente et tout le temps interdite enfin voilà, et ce qui me gène énormément c’est qu’on en parle très peu enfin…