Ma démarche

Je suis allée recueillir des témoignages parlants de corps, de mouvements, de douleurs, de passions, d’accidents, bref d’histoires de vies. De ces rencontres sont nées des documentaires audio de formats courts que vous pouvez écouter à loisirs. Ce site vivant est alimenté chaque semaine de nouveaux interviews classés par thématiques. Vous avez la possibilité de vous abonner gratuitement en m’envoyant simplement votre adresse mail dans la rubrique contact.

Des témoignages pour parler du changement qui est en train de s’opérer, en chacun de nous…

Deux utopistes ont nourrit la création de ce site: 

Augusto Boal  comme F.M. Alexander, deux hommes de théâtre, comprenaient que le changement ne peut avoir lieu qu’en portant un nouveau regard sur nos habitudes, qu’elles soient de l’ordre de la gestuelle du quotidien ou bien du savoir qui construit notre pensée. Ce qui nous intéresse dans leur approche,  c’est la relation qu’ils établissent entre  la conscience du corps et la notion d’engagement dans nos propres vies. Que cet engagement soit d’ordre politique ou individuel, le corps en est un élément primordial.                                                                                                                                                                                              Deux hommes, deux utopistes croyaient à la possibilité de changer le monde en changeant les individus. 

Ces deux visions du monde ont guidé la mienne pendant de longues années. Plus que jamais aujourd’hui nous entendons que nous devons changer nos comportements, que nous ne pouvons plus continuer comme avant. Mais que veut dire changer de comportement et par quoi cela passe ?

Si nous vivons une époque de changement, il me semble important d’en recueillir les témoignages. Les changements individuels ne sont pas toujours faciles à rendre visibles. Cette plateforme a pour vocation de donner un support pour diffuser la parole des témoins de notre époque. 

  • Le savoir du corps

 La thématique du corps s’est imposée rapidement à moi pour exprimer pleinement les changements qui s’opèrent. C’est à travers lui en effet que tout se joue, dans son lien à l’environnement et à nos propres connaissances. 

Longtemps mis à l’écart, le corps est resté une “machine” devant fonctionner au mieux pour répondre aux besoins collectifs. Mais aujourd’hui de plus en plus, chaque individu tente de renouer avec son corps, avec lui-même et de comprendre le lien qu’il tisse avec le monde.

Ce sont ces démarches qu’expriment les personnes interviewées. Elles racontent leur parcours, leur exploration à travers diverses techniques sportives, artistiques ou tout simplement à travers elle-même. Elles se racontent.

L’être humain a souvent peur de l’instabilité et du déséquilibre, c’est pourtant ce qui nous met en marche chaque matin, c’est la manifestation propre de la vie.

Anne Zimmer