Etre professeur de technique Alexander

Je trouve que c’est tellement un travail sur la relation                  c’est une relation particulière                Tu es à la fois complètement avec la personne et en même temps très à distance  

Un espace nu

Etre dans un espace, dans un grand espace ou un espace vide, c’est quelque chose qui me donne envie de bouger            comme d’être sur un plateau           le plaisir du plateau             on sent que le plateau est un lieu de potentialité       donc entrer dans un espace           on se dit qu’est ce qu’on va pouvoir y faire    donc ça c’est extraordinaire

S’éveiller à “l’aller vers”

Parfois le corps est tellement opprimé c’est comme si il ne pouvait pas s’exprimer et parfois il faut un accident quelque chose de très grave pour que ça commence à s’exprimer.

Par exemple avec les soins que je fais parfois ce qui arrive c’est qu’il y a des gens qui ont une sensibilité et une conscience de leur corps qui est très vague mais vraiment très très vague et que ça se développe en faisant des soins

Le toucher, une histoire de culture

Je suis professeur aussi à côté de Français et langues étrangères. J’ai des élèves et ça m’arrive d’utiliser le toucher. J’avais un enfant enfin un adolescent qui avait des troubles de l’attention et quand je le touchais en fait ça le posait.

Etre dans une posture d’apprenant

Je suis prof principal également dans ma classe bon c’est à dire en fait j’ai la gestion d’une classe. Pour moi il y a un mot qui est important face au savoir c’est ce que j’appelle la posture être dans une posture d’apprenant et la posture n’est pas que physique mais elle est aussi sur tous les sens c’est à dire le regard, écouter, ne pas se laisser disperser et quand ça part revenir

Des scientifiques, de l’orthographe et un corps

Le prof nous a expliqué bon vous êtes des scientifiques c’est pas votre dada je sais et il nous avait donné une nouvelle approche il nous a dit voilà je vais vous faire de la remédiation vous avez un problème avec l’orthographe on va y remédier

Sommes nous prêt à changer

Un peu comme un renfermement, entre soi, c’est à dire que pour ce que je vois des familles qui ont du mal à venir aux réunions qu’on propose ou même aux fêtes de fin d’année qu’on propose, il y en a dès fois qui Oh ben non c’est vendredi genre on a mieux à faire quoi ben oui peut-être d’accord pas de soucis heu mais comme c’est un peu général je me demande

Un corps théâtral

C’est aussi la version expressive qui m’intéresse parce que c’est vrai que quand j’avais fait de la danse, à la fac, j’avais fait deux ou trois spectacles de danse et j’avais été frustré parce que je trouvais que je n’étais pas satisfait sur ce que j’exprimais c’est pour ça que je me suis tourné vers le théâtre parce que le rapport aux mots est aussi extrêmement important

L’élan d’un danseur

Moi j’ai appris beaucoup en observant mais alors quand tu arrives à assimiler après quelques années quand même ça demande de la pratique, quel plaisir tu as de pouvoir te lancer parce que l’élan c’est une chose importante aussi tu vois justement ne plus avoir à réfléchir à analyser est ce que c’est bien Tu vois se poser des questions qui bloquent avant de pratiquer

L’enseignement et la bienveillance

ça m’a appris la tolérance, je crois que je sais être à l’écoute des autres, pas toujours de moi, mais en tous les cas vraiment des autres, des élèves en particulier