A qui parlons nous quand nous nous taisons

Là je sens que je suis en train de m’ouvrir justement

au niveau du bassin. Et peut-être que c’est parce que j’ai réussi à sortir ces pensées là, ces caillots dans la pensée, parce que c’est pas quelque chose de physique, que mon physique va réussir à gagner un cran d’ouverture. C’est eux qui vont coincer quelque chose, qui vont fermer un endroit du corps.