De l’art à la relation à l’autre


Elle disait à ma mère vous avez une fille incroyable elle est vraiment très douée et moi j’étais fière du coup le fait qu’elle m’ait valorisée le regard des autres changeait et mon regard vis à vis de moi même changeait et à partir de là quelque part dans ma tête je me suis dit il faut aller chercher chez l’autre une petite chose de bien parce que en allant valoriser ça tu as un travail de contagion sur tout le reste

La maladie, un élément déclencheur

Si on regarde les choses comme ça de l’extérieur il y a un avant et un après par rapport à l’annonce d’une maladie grave quand j’ai appris que j’avais un cancer y a avant quand je savais pas et puis il y a un après quand je l’ai su mais je suis absolument incapable de dire de mettre vraiment une frontière une limite donc il y a vraiment une continuité j’ai eu nettement le sentiment la conviction profonde que une fois que je l’ai su c’est comme si je le savais déjà avant qu’on me le dise

Des scientifiques, de l’orthographe et un corps

Le prof nous a expliqué bon vous êtes des scientifiques c’est pas votre dada je sais et il nous avait donné une nouvelle approche il nous a dit voilà je vais vous faire de la remédiation vous avez un problème avec l’orthographe on va y remédier

Corps, art, émotion

Et puis je me suis tout à coup retrouvée devant un tableau de Rembrandt parce qu’il y avait des peintures qui venaient du Louvre et alors je ne me souviens plus alors c’était autour de la nativité, un petit tableau mais il y avait une lumière dans ce tableau qui m’a fascinée et je pense que c’est ça je me suis retrouvée fascinée par la lumière de ce tableau

Sommes nous prêt à changer

Un peu comme un renfermement, entre soi, c’est à dire que pour ce que je vois des familles qui ont du mal à venir aux réunions qu’on propose ou même aux fêtes de fin d’année qu’on propose, il y en a dès fois qui Oh ben non c’est vendredi genre on a mieux à faire quoi ben oui peut-être d’accord pas de soucis heu mais comme c’est un peu général je me demande