Giotto et les Madones

J’ai travaillé sur l’attachement et le détachement. L’attachement à la terre, à la mère. J’ai fait un travail sur la mère énorme mais surtout j’ai travaillé sur Giotto et les madones avec enfants

Une reconstruction 5

Au début quand on revient à la maison on a moi j’avais parce que je dis pas on a je connais pas tous les autres moi j’avais un combat contre moi le corps et l’esprit étaient vraiment divisés là justement il y avait un combat contre mon corps c’était pas avec et c’est là où ça a pas tout payé certainement mais le fait d’avoir cette niaque le neurologue m’a dit mais vous vous rendez pas compte à quel point votre niaque votre envie de vous en sortir vous a aidé

Danse et technique Alexander en atelier

Je prépare toujours mes ateliers en écrivant et en visualisant et en même temps j’apprends à m’adapter à écouter vraiment et à comment dire ben ce qui m’intéresse c’est que chacun chaque personne avance dans la connaissance de soi de sa pratique prenne confiance et élargisse ses possibilités donc c’est tout le travail en Alexander aussi ouvrir des chemins

Un mouvement relationnel

Si on me demande qu’est-ce que ça t’apporte je crois que ça m’a plus apporté au niveau de la relation qu’au niveau du corps c’est pour moi ce que j’en retire le plus c’est un peu comme si ce travail sur le corps et comme ce travail sur le corps se fait par la pensée hein le mouvement on le souhaite ou on le souhaite pas on le fait ou on le fait pas dès fois il y a des réflexes et c’est justement parce qu’on prend conscience de ces réflexes qu’on a mis pendant des années et qu’on essaie de s’en défaire qu’on essaie d’avoir des mouvements plus conscients cette conscience qu’on exerce et ben elle s’exerce aussi sur la parole sur le mouvement dans le sens relationnel

Une reconstruction 4

Je fais du hand-ball en fauteuil roulant dans une équipe, c’était juste pour côtoyer une équipe avec différentes pathologies, des pathologies complètement heu oh c’est excellent pour moi c’est une victoire vis à vis de mon accident ben je tire la langue à ce qui m’a fait avoir mon accident, à moi en partie, parce que on sait que les accidents c’est du à tout un tas de chose et psychologiquement avoir un accident heu j’étais pas bien j’étais pas bien psychologiquement à ce moment là

Une leçon de technique F.M. Alexander

Elle se rendait compte que sa réponse c’était de se laisser marcher sur les pieds, elle arrivait pas à entrevoir comment soit elle pouvait repousser soit heu donc c’était très fort parce que bon il y avait chez elle une émotion ça la renvoyait à un fonctionnement qu’elle a bon après elle me disait c’est pas que dans mon travail