Un décalage corps malade corps médical

Ce sont les voix de passage qui me passionnent

Et je parlais à mon Kiné tout à l’heure parce que j’ai été en colère. C’est à dire que je suis arrivée, c’était une chance pour lui parce que je me suis dit je lui donne une seconde chance quand même mais s’il me dit encore de relâcher mes mains à un moment donné où j’ai pas dans le cerveau le temps de relâcher      soit je vais m’énerver vraiment ou je vais partir et là je pense que je suis devenue toute rouge

Le groupe

C’est vraiment le groupe et le mouvement

évidemment le mouvement dansé, c’est à dire la musique et le mouvement. Le groupe, avec les autres. Alors les moments où je sens qu’il y a quelque chose qui bouge, c’est pas forcément parce que je suis en train de danser en rapport avec d’autres. Pas forcément mais je crois que le groupe est quand même prégnant dans la manière dont les choses se vivent.

L’EPS dans toutes les matières

Et toutes les matières sont dans l’EPS.

C’est à dire que le corps que je présente face à l’enseignant                            l’EPS peut apprendre à le mettre bien et cela appartient au prof d’EPS

Le fait de bien parler, d’utiliser les bons mots au bon endroit on fait du Français                                                                                                                                        Le fait de réfléchir sur        faire des essais erreurs       on est dans la démarche expérimentale    on est dans les mathématiques on est dans les sciences on est dans les choses comme ça       Et pour moi  l’EPS c’est pas utile c’est obligatoire   à condition d’avoir des profs bien formés

Fonction et disparition des bals

Ils allaient récolter des herbes de Provence

du thym, etc, pour Ducros. Ils travaillaient pour Ducros, ils étaient payé des cacahuètes. Ils travaillaient dur donc forcément le week-end ben ils dansaient avec Pierre, Paul ou Jacques. Elle me parlait oh celui là il dansait bien celui là il dansait pas bien enfin tu vois chacun y développait des relations

Un gorille ailé

J’avais l’impression d’avoir des ailes dans le dos.

Comme si mes omoplates étaient tellement grandies que j’avais l’impression d’avoir des ailes. Ça me faisait penser aux ailes du désir de Wim Wenders. J’avais l’impression d’être un des anges du film avec ses grandes ailes dans le dos. D’ailleurs je crois qu’il y a un endroit où il y a des gorilles ailés.

Une distance entre collègues

On dédramatise et puis il y a une personne en face

donc la personne elle est là avec ce qu’elle est aussi et plus nous on va rajouter de parasites, de volonté, plus la personne va le ressentir aussi donc elle va se dire      est ce que je vais y arriver      est ce que je vais bien faire      est ce que voilà              alors que si on est tranquille et qu’on est pas       on va voir quoi          et ben la personne se met moins de pression aussi

Toucher et liberté

Peur d’être pas capable d’aller faire du bien à l’autre

je pense et petit à petit ça vient mais même aujourd’hui encore il y a encore des moments où je pose des questions “ça va, c’est pas trop fort ?” et donc la parole de l’autre est là pour rassurer mais déjà il y a un long chemin et ça fait évoluer plein de choses

Un mystère qu’on ne m’a pas appris

L’allaitement je l’avais pas planifié

Il s’est passé aussi autre chose dans l’allaitement que je n’avais pas du tout du tout appris en médecine. Là j’ai vraiment laissé tomber ce que je savais ce que j’avais appris ce que j’avais appris sur un mode automatique je pense en tous cas maintenant que j’y pense

Un regard un enfant

C’est ça cette relation avec le bébé                           je vais le voir

mais quand je le vois         je le vois vraiment           et lui se sent vu vraiment. Donc le fait qu’on existe dans le regard de l’autre c’est pas un bobard c’est réel.

Dès fois les puéricultrices elle me disent mais tu arrives, tu parles à cet enfant, il t’écoute et quand nous on lui parle il nous écoute pas

Ma relation à l’environnement

Elle est amoureuse         je dirais

la relation à la nature       elle est dans la fantaisie           elle est joyeuse

Je peux aussi être très proche dans le sens où je me vis comme un paysage aussi